UNE AMIE VICOISE A L’HONNEUR


 

Vous avez eu le privilège de gouter ce vin qui a été primé

les amis vicois, toujours une longueur d’avance

 
BRAVO ET TOUTES NOS FÉLICITATIONS À FLORENCE MONFERRAN

Un billet d’octobre dernier parlait ici du « Muscat autrement », des vendanges atypiques aux Clos de Miège. Ce travail patient, l’exigence apportée à l’élaboration des cuvées, leur ancrage dans une histoire et un patrimoine, en production naturelle, est présenté tous les ans aux Héritières de Bacchus, à Claret. Le 12 mars, la cuvée Prima Ora 2013 concourait à la Sélection de ce salon hors du commun, mis sur pied en 2015 par un fou de vins, Laurent Lafont, en 2015 célébrer les femmes vigneronnes du Languedoc et maintenant de toute la France. La cuvée a reçu la Médaille d’Or dans la catégorie « Autres vins ». Surprise, sans voix, et beaucoup d’émotion encore pour la partager ici.

Cette catégorie me va comme un gant.  Blanc, Prima Ora, issu de muscat à petits grains, l’est assurément. Vinifié et élevé en fûts, aussi. Mais il est surtout « autre », un vin naturel, sans adjonction de sulfites avant la mise en bouteille, le fruit d’une histoire, de pratiques d’excellence passées, oubliées dans la généralisation du mutage à l’alcool et des Vins Doux Naturels.
Cette récompense me va droit au coeur, attribuée par des dégustateurs, professionnels et amateurs avertis, à une intellectuelle apprentie-vigneronne, remise qui plus est par le Président de l’Union des sommeliers de France, Philippe Faure-Brac

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *